Le cri du triangle, de Jean-Pierre Makosso

ISBN : 978-1-77076-056-1
Format : 132 pages, 6.0 x 9.0 po., broché,
papier intérieur crème #60, encre intérieur noir et blanc,
couverture extérieure #100 en quatre couleurs

Plus tard je serai un homme! La langue française dans la poche, je parcourerai le monde. Je dénoncerai le malfaiteur, je clamerai la paix, j’accuserai le criminel, je plaiderai l’innocent, je protègerai le persécuté, je consolerai les pleureuses, je nourrirai les affamés, j’étancherai la soif des assoiffés, je punirai le violeur, le violent et le voleur, j’unirai les familles.

Je n’ai pas besoin de diplômes pour le faire. J’ai le diplôme des diplômes, la langue française, cette langue qui a fait des « Césaire, des Sédar et des Maryse » sans oublier les « U’Tam’si et les Labou Tansi ». Cette langue qui a fait parler d’elle dans la colonisation et la négritude et qui a signé l’indépendance de plusieurs pays africains dont le mien. Cette langue qui a condamné l’esclavage et l’Apartheid et qui a défendu le droit de la femme et de l’enfant.

Eh bien cette langue, s’il faut la boire, je la boirai chaque jour comme le Français boit son eau Perrier. Je connais des gens aussi bêtes que leurs pieds, qui n’ont que leurs pieds, et qui sont devenus riches et célèbres grâce à leurs pieds qui à cinq pas des buts ne peuvent pas loger la balle dans les filets pour honorer le monde et le continent.

Moi j’ai la voix et la langue française. Martin Luther King avait sa voix, Malcolm X avait sa voix, Nelson avait sa voix, Patrice Lumumba avait sa voix. Alors tout comme eux, je parlerai avec ma voix en utilisant la langue française.
Oui plus tard je serai un homme et je parlerai.
Peut-être qu’on m’écoutera.

LIRE UN EXTRAIT ­­­­>>>>

PRIX : 18.95 $CA

Disponible pour le Kindle Amazon

Publicités

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 22 novembre 2010, dans - Poésie. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :