Archives du blog

Detyra Ime, nga Jarl Alé de Basseville

ISBN : 978-1-77076-714-0
Format : 186 pages, 5.5 x 8.5 inches
Interior Ink : Black & white
Binding : Perfect-bound Paperback

Disa njerëz besojnë se kalorësia është vetëm një dashuri e së kaluarës, një kujtim i butë për ëndërruesit nostalgjikë, por nuk është kështu. Kalorësia e zemrës dhe e shpirtit ekziston edhe sot. Është një pasuri e trashëguar nga paraardhësit tanë që dinin ta ndërtonin botën në të cilën ne zhvillohemi, por që ne shpesh përpiqemi ta shkatërrojmë për joshjen e thjeshtë të fitimit dhe të fuqisë, ose me egoizëm të pastër individualist. Jarl Alé de Basseville është anëtar i këtyre kalorësve të kohërave moderne, të atyre që ndërgjegjja e të cilëve rritet në nivelin e njerëzve për të zhdukur të vërtetat që do të transformojnë botën aktuale. Ai është personi që denoncon dhe i cili nuk ka frikë nga asgjë: « kjo Europë nxiton në kanalizimet e pakujdesisë dhe të fluturimeve të ndërsjella, duke u krijuar nga institucionet që krijohen nga skemat e vogla zgjedhore ». Pasardhës i fuqishëm i mbretit të Anglisë Uilliam Pushtuesi, i kreut të Normandisë Robert Courteheuse dhe i legjendës Guilhelm de Gellone, Alé de Basseville e përjetëson traditën e shkatërruesit të madh të dragoit, jo vetëm duke denoncuar keqdashjet e qeverive tona, por duke propozuar zgjidhje për problemet që na pushtojnë.

PËR AUTORIN:

I lindur më 8 korrik 1970 në një familje aristokrate të lidhur me industrinë e tregut, ai u trajnua nga një bord jezuitësh nga Franca dhe Helvetia. Princi i kësaj Normandie në Exilei adreson fjalimin e tij për fiset vikinge, Kelte dhe Gotike që kërkojnë një shpjegim më të thellë në traditat, identitetet dhe kulturat e tyre. Kjo qeveri në mërgim kërkon në mënyrën e saj faktin e të qënit qeveri e justifikuar, qëllimi i të cilave është rikuperimi i pushtetit në vendin me të cilin ai i referohet, për t’u kthyer tek populli i tij: kjo është vetëm detyra e tij.

Jarl Alé i Basseville është gjithashtu një artist dhe një fotograf i arrirë. Gjatë karrierës së tij, ai ka qenë pranë artistëve më të njohur si Andy Warhol, Lucchi Renato Chiesa, Jane Fonda, Tom Cruz, Lugina Kilmer, Brad Pitt, Michael Jackson dhe Marilyn Manson. Më 31 korrik 2016, ai krijoi një tërmet të vërtetë politik të famshëm e ndërkombëtar, duke rënë dakord të publikonte fotot që ai kishte marrë nga Melania Trump, lakuriq, në New York Post në një nga gazetat më të fuqishme amerikane konservatore republikane.Njësoj si Kalorësit e Tryezës së Rrumbullakët, Jarl Alé de Basseville ndjek rrugën e tij në këtë tokë të huaj në kerkim të Gralit i cili do ti rikthejë shpresën botës. Nëpërmjet fjalëve të tij, ai vazhdon tu bërtasë atyre që na drejtojnë, me qëllimin e vetëm për të rivendosur ekuilibrin në botën tonë: « udhëheqësi duhet të jetë çimentoja e besimit të bashkatdhetarëve të tij dhe të pranojë këtë detyrë që i është dhënë: komb në rangun që ai meriton « .

PRICE : 14.90 US$

Publicités

Mon Devoir, par Jarl Alé de Basseville

Mon-Devoir-Tome-01_FrontISBN : 978-1-77076-566-5
Format : 192 pages, 5.5 x 8.5 po., broché,
papier intérieur crème #60, encre intérieur noir et blanc,
couverture extérieure #100 en quatre couleurs

Ce livre est un manifeste écrit par Jarl Alé de Basseville, descendant du roi Harald 1er de Norvège et de Robert de Basseville de Normandie. Il y parle de son enfance, de son éducation et de son parcours qui lui ont permis d’avoir cette vision de la politique, de la géopolitique, de l’économie et de la société. Grâce à un patrimoine historique familial qui lui a été transmis de génération en génération, sa vision, à la fois bien à lui, est également au coeur des préoccupations sociales actuelles.

Jarl Alé de Basseville a donc décidé d’écrire et d’exposer, non seulement les buts de son mouvement, mais encore sa genèse. De plus, il a ainsi l’occasion de créer sa propre formation. L’auteur est certain que cela peut servir à la destruction de la légende bâtie autour de sa personne par la presse.

Jarl Alé de Basseville s’adresse ici à ces tribus vikings, celtiques, gothiques de son mouvement qui cherchent maintenant une explication plus approfondie sur leurs traditions, leurs identités et leurs cultures. Le prince de Normandie n’ignore point que c’est par la parole beaucoup plus que par des livres que l’on gagne les hommes : tous les grands mouvements de l’Histoire sont dû bien plus aux orateurs qu’aux écrivains, même si les idéologies en sont nées. Il n’en est pas moins vrai qu’une doctrine ne peut sauvegarder son unité et son uniformité que si elle a été fixée par écrit, une fois pour toutes.

PRIX : 19.45 $CA

À PROPOS DE L’AUTEUR :

Ale de Basseville portraitkl 1Jarl Alé de Basseville – descendant du roi Harald 1er de Norvège et de Robert de Basseville de Normandie – est né à Bordeaux le 8 juillet 1970, fief d’Aliénor d’Aquitaine. Il est l’un des derniers descendants directs de la grande lignée des rois Viking et Normands.

Passionné d’arts, c’est à l’âge de 15 ans qu’il décide de rejoindre celui qui a révolutionné l’art contemporain. C’est alors qu’il apprend les bases du pop art, grâce à la photographie, à la peinture, à la filmographie ou à la sculpture sous les conseils avisés d’Andy Warhol, jusqu’à l’âge de 17 ans, où il s’envole pour Milan.

C’est à l’école d’art de Milan qu’il fera la rencontre de celui qui est aujourd’hui considéré comme le dernier surréaliste : Lucchi Renato Chiesa. Ses premières expositions de peinture, organisées par un grand agent New-Yorkais, feront sa renommée mondiale à l’âge de 18 ans. Ces différentes expériences lui permirent d’être reconnu entre autres par le Metropolitan Museum de New York et les experts du monde de l’art. Ses photos deviennent pour certaines mythiques dans les magazines de mode et de tendances, faisant de lui une des coqueluches mondiales.

Après avoir partagé l’univers de la couture avec sa grand-mère, une des dirigeantes d’une grande enseigne française, c’est avec Claude Montana qu’il découvre un attrait tout particulier à la haute couture. Il expérimentera notamment la peinture sur cuir. Jarl Alé peaufinera cette méthode jusqu’à l’extrême en réalisant des sculptures sur tissu. Il développera par la suite cette sensibilité entre ces deux univers en observant l’émergence du rôle de directeur artistique et de création. Il navigue alors entre tendances et contrôle des collections au sein de plusieurs grands groupes français et internationaux.

Il part à Los Angeles au début des années 2000 dans l’optique de créer son propre studio photo et d’assumer pleinement son rôle de directeur artistique. Il y fait notamment la rencontre d’une femme audacieuse, Rosanna Arquette, avec qui il co-produit le film « Searching for Debra Winger ». Une amitié sans frontières nait entre ces deux personnes qui se considèrent aujourd’hui comme frères et sœurs d’âme.

Il fait aussi la rencontre de stars hollywoodiennes telles que Jane Fonda, Laura Dern, Salma Hayek, Tom Cruise, Val Kilmer, Brad Pitt etc… Ainsi qu’au sein du milieu musical où il fait la rencontre des Guns & Roses, Michael jackson, Korn, Marilyn Manson, Christina Aguilera, Pink, etc…

Le monde associatif fait partie intégrante de sa vie. Jarl Alé a été emporté par le discours d’Elizabeth Taylor et s’est, dès l’âge de 19 ans, engagé dans la lutte contre le SIDA en faisant des happenings peinture destinés à représenter la violence de la maladie (AIDS) et à récolter des fonds. Sa mobilisation continue aujourd’hui autour d’une autre cause non moins importante : offrir travail et éducation aux jeunes filles et femmes de certains pays en voie de développement ; la fondation WOMANITY est représentée par Mr. Yann Borgstedt.

Il est aujourd’hui décidé à s’engager politiquement dans son pays, la France, au sein d’une Europe de culture et de traditions dont il se veut tous les jours l’un des représentants par son charisme et ses allures Viking. Touché par une maladie génétique, il est handicapé et comprend le besoin de lutter pour l’aménagement des infrastructures et le regard des autres à travers la politique.

%d blogueurs aiment cette page :