Archives du blog

Ulric-le-Fourbe, par Opaline Allandet

ISBN : 978-1-77076-660-0
Format : 136 pages, 5.5 x 8.5 po., broché,
papier intérieur crème #60, encre intérieur noir et blanc,
couverture extérieure #100 en quatre couleurs

Ce livre fait suite à « Godefroy-Le-Cruel » et « Quentin-Le-Rebel », déjà publiés par les Editions Dédicaces, et termine cette histoire médiévale qui se déroule sous l’Empire Romain Germanique. L’auteur a tenté de respecter les mœurs plutôt dures de cette époque.

Quentin a quitté son père avec son épouse, car ils ont été chassés par lui. Après avoir assassiné son ex-ami, il doit se cacher dans différents châteaux. Puis il se réconcilie avec son père. Ensuite il s’installe dans son propre château, mais il est arrêté puis emprisonné car il est dénoncé par Ulric.

Une fois libéré, il retourne vivre chez son père, à Lanicey, et ils s’entendent enfin bien tous les deux. Ulric manipule Godefroy car celui-ci est devenu moins cruel avec l’âge et il a une entière confiance en son serviteur. Mais Ulric est un traître et un pervers…

À PROPOS DE L’AUTEUR :

Née à Besançon, Opaline Allandet réside toujours dans cette ville. Attirée par les sciences humaines, elle a obtenu un diplôme de travailleur social, ainsi que celui de conseillère conjuguale et familiale. Elle a exercé au Centre Hospitalier Universitaire de Besançon jusqu’en 2003, date à laquelle elle s’est arrêtée pour se consacrer à la littérature, sa véritable passion. En 2001, elle commence à écrire des poèmes en style libre, et depuis cette date, elle a publié 4 recueils de poésie aux Editions Dédicaces.

Passionnée également par l’Histoire, elle a écrit des romans d’inspiration historique. Ce sont des romans fictifs qui se réfèrent à un contexte historique réel : « Godefroy-le-Cruel » et « Quentin-le-Rebel ». Ces deux livres ont aussi été traduits en anglais et publiés par le même éditeur. Elle a écrit également trois romans policiers. L’auteur est membre de la Société des Gens de Lettres à Paris.

PRIX : 18.60 $CA

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :